saint-andeux

 

EGLISE DE SAINT ANDEUX

standeux
EGLISE SAINT ANDEOL

Construite au XVIème siècle, son toit pyramidal domine les alentours. Chœur, nef et chapelles forment une croix latine.
La chapelle du nord, à gauche du chœur, était seigneuriale et ne fut ouverte qu’en 1843.
La nef agrandie de 3 mètres en 1861 est terminée par un pignon  à tiers-point (arc brisé évasé) avec de belles rampes en pierres de Talay que couronne une croix sculptée.
Le portail surmonté de trois baies est de style ogival.
Piscine dans une niche à droite (les piscines accompagnaient les autels ; les desservants y jetaient les eaux qui avaient servi à nettoyer le calice).
Derrière le grand autel une fosse cylindrique servait vraisemblablement à recueillir les eaux bénites inutilisées.
Y repose Monsieur de Tilly, chanoine de Notre-Dame de Paris.
Le chemin de croix a été offert par la reine Marie-Amélie, épouse de Louis-Philippe 1er.
Le grand tableau sur la gauche représente le martyre de Saint Andéol. La tradition rapporte que Saint Andéol naît à Smyrne (actuellement Izmir en Turquie) au IIème siècle. Sous-diacre, il est envoyé par Saint Polycarpe, évangéliser le sud de la Gaule en l’an 166. L’empereur romain Septime Sévère, de passage dans le Vivarais, le fait mettre à mort en mai 208 à Bergoiate, devenue Bourg-Saint-Andéol (Ardèche) au XVème siècle. Le corps, qui avait été jeté dans le Rhône, est repêché par une riche romaine (Tullie) et déposé dans un sarcophage.

F.  Gaudot

standeux

HISTOIRE DE SAINT ANDEUX

Saint Andeux
La commune a une superficie de 1184 ha.
Cette ancienne dépendance du diocèse d'Autun et de l'archiprêtré de Quarré-les-Tombes a pris le nom de Montribois à la Révolution, sans doute en référence à la forêt si présente, laissant peu de place aux pâturages.
Mais avant cela, son nom était issu de Saint-Andéol.
Elle possède aussi sa pierre de légende dite dite de la Pierre Culin.

Près du cimetière sont situés les vestiges de l'ancienne seigneurie appartenant, au XIIe siècle, à Anselme de Saint Andeux. Les seigneurs participèrent aux croisades, et la baronnie possédait la haute justice et le droit de guet et de garde. Cette antique forteresse fut rasée en 1478 par Charles d'Amboise, maréchal de Bourgogne, sur les ordres de Louis XI en repésailles à l'attachement de Guillaume de Jaucourt, son propriétaire, à Marie de Bourgogne, fille de Charles Le Téméraire.

L'église de Saint-Andeux
est placée sous le vocable de Saint Andéol, compagnon de Saint Andoche martyrisé à Saulieu.
L'église se compose d'une grosse tour à toit pyramidal.
Deux chapelles complètent la nef dont une seigneuriale.
L'église a été agrandie au milieu du XIXe siècle sur des plans de l'architecte Groley de Semur-en-Auxois.

Source : Saulieu et son canton, Marize Rozerot, Ed. Alan Sutton 2007, ISSN 1355-5723

ACTUALITES
Deux messes par an à Saint Andeux.

Horaire des messes : Selon calendrier des messes

 

 
Rejoignez notre paroisse