Bienvenue

Mise à jour 5 avril 2020. Webmaster


 
Allons vers Pâques
Chemin de Croix à télécharger

Aucune messe en raison du Covid-19

 

 

Documents utiles

Derniers bulletins d'information mensuels disponibles par téléchargement.
accueil

éditorial avril 2020

Allons vers Pâques

Nous entrons dans la grande SEMAINE SAINTE. Nous allons nous rappeler les grands évènements de notre salut : la passion, la mort et la résurrection de Jésus.
Nous n’aurons pas la chance cette année de pouvoir nous rassembler nombreux avec nos rameaux pour bénir le Seigneur et l’acclamer comme notre guide et notre roi, ni non plus de communier à son Eucharistie. Mais nous pourrons nous associer avec les chrétiens du monde entier, par la voie des médias, à la Passion du Seigneur et à sa Résurrection dans une communion spirituelle qui nous unira les uns aux autres.
Chaque jour de cette semaine sainte sera marquée par les grandes célébrations que les médias sauront nous retransmettre (radio, télé, internet etc) Nous pourrons suivre le dimanche des Rameaux à 10h30 à l’émission « Le Jour du Seigneur ».
Pour respecter le confinement et les consignes sanitaires, il appartiendra à chacun de trouver les gestes de foi appropriés en famille ou seul à la maison, ou dans son appartement, en lien étroit avec les malades que nous connaissons et les soignants qui les accompagnent.
Comme nous y invite notre évêque « Unissons-nous dans la pensée à toutes les personnes qui souffrent du coronavirus. Pensons à notre humanité solidaire dans sa lutte contre l’épidémie. Puisse-t-elle aussi se sentir solidaire de Jésus le Christ qui, en empruntant le chemin de la souffrance, nous ouvre la voie de l’espérance et de la résurrection. « Il est ressuscité ! Allez le dire à tous vos frères ! Alleluia ! » P. Roland Minnerath .

Réflexions « Mon Père, avec le confinement, vous n’avez plus rien à faire ! »

Ne croyez pas que les prêtres n’ont plus rien à faire. Avec les mails, les messages, le courrier, le téléphone : ce sont des heures et des heures de communication pour écouter, maintenir des liens, encourager, redonner confiance, prier. Et c’est sans compter l’accueil des familles en deuil et les célébrations des obsèques et parfois la rencontre des malades en fin de vie.
Mais il n’y a pas que ce que le prêtre « fait », il y a la « prière » qui tient une grande place dans sa vie, et tout spécialement l’Eucharistie qu’il souffre de ne pouvoir célébrer avec une communauté. Prier, c’est sa principale mission, intercéder, supplier mais aussi remercier et rendre grâces pour tant de gestes de solidarité et de paroles de tendresse, suscitées par l’Esprit. P. Maurice Thirault.

Intercessions

De tous les maux qui affligent l’humanité, sauve-nous, Seigneur. De la faim, de la famine et de l’égoïsme, sauve-nous, Seigneur. Des maladies, des épidémies et de la peur du frère, sauve-nous, Seigneur. De la folie dévastatrice, des intérêts sans pitié et de la violence, sauve-nous, Seigneur. Pape Francois.

SEMAINE SAINTE ET PAQUES EN DIRECT SUR KTO #CONFINEMENT

DIMANCHE DES RAMEAUX ET DE LA PASSION
10h Messe des Rameaux et de la Passion, à la grotte de Lourdes
11h Messe des Rameaux et de la Passion à Rome
18h30 Messe à Saint-Germain-l’Auxerrois
MERCREDI DE LA SEMAINE SAINTE
18h30 Messe chrismale à Saint-Germain-l’Auxerrois
JEUDI SAINT
18h Messe de la Cène du Seigneur à Rome
VENDREDI SAINT
7h Office des ténèbres, à Saint-Gervais
15h Chemin de Croix à la grotte de Lourdes
18h Office de la Passion à Rome
21h Chemin de Croix à Rome
SAMEDI SAINT ET VIGILE
12h30 Office de la Descente aux enfers, à Saint-Gervais
21h Vigile pascale à Saint-Germain-l’Auxerrois
DIMANCHE DE LA RÉSURRECTION
10h Messe de la Résurrection à grotte de Lourdes
11h Messe de la Résurrection à Rome
12h Bénédiction urbi et orbi à Rome
18h30 Messe de la Résurrection à Saint-Germain-l’Auxerrois.

Chers ami.e.s

Avec les nouvelles directives gouvernementales, et pour faire face à l’épidémie du Coronavirus, notre carême va devoir durer au delà de la période de Pâques. En effet, il nous faudra encore « jeûner » : aucun rassemblement ne pourra se faire pour les Rameaux et pour la Semaine Sainte, ni le jour de Pâques.
Comment allons-nous vivre cette période ?
D’abord bien sûr, en intensifiant notre solidarité et notre prière auprès, en particulier, de ceux qui sont malades, seuls, isolés ou âgés, à domicile ou confinés dans leur chambre en maison de retraite sans visite possible, mais aussi auprès de ceux qui sont atteints ou seront atteints par la maladie du Covid 19.
Nous n’oublierons pas non plus ceux qui sont en première ligne : aides à domicile, aides soignants, infirmiers ,médecins, nos pharmaciens et combien d’autres pour combattre la maladie . Notre pensée et notre soutien iront également vers ceux et celles qui travaillent pour que nous ne manquions de rien, éboueurs, boulangers, chauffeurs, agriculteurs, épiciers, enseignants, élus de nos municipalités, la liste n’est pas exhaustive…
Notre prière et notre compassion rejoindront également les familles frappées par la perte d’un être cher, dans l’impossibilité de faire leur deuil en accompagnant leur défunt, sans avoir pu leur dire « au revoir ».
Ensuite nous chercherons à garder des liens, grâce au téléphone, smartphone, internet, courrier etc avec nos proches voisins dans nos villages, mais aussi avec le monde qui nous entoure et son actualité, souvent tragique mais dans laquelle se vit de multiples gestes d’humanité, de tendresse, de générosité incroyables, qui font notre admiration. Nous chercherons également à garder des liens et même à les renforcer avec notre Eglise, les paroissiens, nos frères chétiens, nos amis, les prêtres de notre diocèse, les communautés religieuses ou monastiques, etc en cette période où nous ne pouvons pas nous rassembler .
Enfin, en cherchant à vivre une « communion spirituelle » à travers les différentes propositions de prières collectives via les médias (chapelets, neuvaines, chemin de croix, eucharisties retransmises à la télévision. Nous sommes invités à vivre ce temps comme un temps privilégié, une aventure spirituelle au temps qu’il est possible, un temps de purification, de réconciliation avec nous-mêmes, de rapprochement avec nos familles, nos voisins, et un temps d’une plus grande intimité avec notre Dieu, en nous mettant davantage à son écoute. Gardons l’espérance. Ne ressassons pas ce qui fait mal, comme dit l’auteur du Livre des lamentations, « les bontés du Seigneur ne sont pas épuisées, ses miséricordes ne sont pas finies. » P. Maurice Thirault

Prières

Seigneur, tes amis les malades sont aussi mes amis Toi qui t’es laissé émouvoir par toutes les douleurs humaines, par toutes les infirmités, par toutes les maladies, rends moi attentive à toutes les souffrances. Ouvre-moi au besoin de bonheur et d’amitié de ceux et celles que la maladie éloigne des joies coutumières. Apprends-moi à regarder comme Toi, avec les yeux du coeur, à savoir deviner, à saisir très vite ce qu’on attend de moi. Donne-moi cette qualité de présence qui fait qu’à travers mes gestes, les plus simples comme les plus difficiles, on découvre la tendresse, cette fleur si belle de l’amour fraternel. Que l’accueil de mes regards, la joie de mon sourire, la douceur de mes paroles accompagne chacune de mes tâches. Seigneur veille sur tous les malades. Si tu as besoin de mes yeux, de mes oreilles, de mes lèvres, de mes mains, de mon coeur, je te les offre volontiers pour que, par moi, tu puisses accorder réconfort, soulagement et guérison à tes amis qui souffrent et qui mettent en Toi toute leur confiance. Amen
Cette prière d’une soignante pourrait être la nôtre .

Fêtes des Rameaux - 4 avril

Nous irons peut-être au cimetière ce jour là. C’est en effet la coutume de fleurir nos tombes dans notre région.
MESSE DES RAMEAUX
Nous pourrons nous associer à la messe retransmise à la TELEVISION et s’il ya une croix à proximité de chez nous pourquoi ne pas la fleurir ce jour-là ou encore fabriquer une croix ou fleurir celle qui se trouve dans notre maison Voilà une belle manière de fêter le Christ notre Roi « Hosanna Sauveur des hommes Louange et Gloire à Toi ! »

Solidarité - Appel du CCFD-Terre solidaire

« Plus que jamais, rien ne doit arrêter la solidarité. Le virus ne connait pas de frontières. Plus que jamais nous devons défendre un plus juste partage des richesses. La crise du Covid 19 frappe de plein fouet notre campagne de carême. La collecte nationale de Carême (5eme dimanche 29 mars) représente 30% de nos ressources. Merci de faire un don au CCFD-Terre solidaire, un don pour la construction d’un monde plus solidaire.
Plate-forme d’offrande de quête en ligne pour les paroisses.
En cette période de confinement, il est offert aux catholiques de participer à ce geste liturgique qu’est la quête en versant leur offrande grâce à une plateforme temporaire de collecte en ligne. Les montants versés sur cette plateforme nationale, rapide et sécurisée, seront intégralement reversés aux diocèses qui, eux-mêmes, les reverseront aux paroisses. Comment donner ? L’adresse est simple à retenir : http://quete.catholique.fr.
Merci à chacun et chacune pour ce geste de solidarité.
La traditionnelle vente des oeufs de Pâques.
Pour soutenir les écoles catholiques et les paroisses , un vente est organisée chaque année. Faites-vous connaitre à la paroisse si vous souhaitez acheter des oeufs de Pâques. Ce sera un beau geste de solidarité. On vous les fera parvenir.

Chers ami.e.s

En ce temps où nous sommes presque tous confinés dans nos maisons, je voudrais rejoindre chacun par la pensée et la prière. Notre prière rejoint tout particulièrement nos malades, tous les malades, les personnes âgées, les personnes fragiles, isolées, mais aussi le corps médical à qui nous devons toute notre reconnaissance, ainsi que nos autorités à tous niveaux .
Comment allons-nous vivre notre vie chrétienne sans nous rassembler dans l’Eucharistie, notamment ce dimanche ? C’est le temps du « désert » ; c’est le temps d’une mise à l’épreuve. Il va se poursuivre. Pour combien de temps ? Nous ne le savons pas…
En cette période difficile, nous ne perdons pas de vue les grands repères de notre vie chrétienne que sont la Prière, la Parole et le Partage :
- la Prière, elle peut prendre de multiples formes , seul dans sa chambre ou en lien avec nos proches, mais aussi avec les médias ( KTO, RCF , Taizé , Lourdes, etc… ), prière personnelle du soir ou du matin , prière des heures en communion avec les moines , prière familiale, prière avec la Vierge Marie , prière d’intercession en portant le souci de nos frères dans l’épreuve, de toutes les personnes impactées par cette crise au niveau sanitaire, économique mais aussi psychologique. Notre prière s’élargit à toute l’humanité, notre maison commune.
- la Parole de Dieu, celle que nous propose la liturgie chaque jour, chaque dimanche ou encore la lecture continue d’un Evangile par exemple, Nous prendrons le temps de nous mettre à l’Ecoute, de méditer la Parole de Dieu.
- Le Partage. Bien des services sont possibles dans cette période de confinement. Il est important de rester en lien : Le téléphone, les mails et bien d’autres manières pour rester à l’écoute et cultiver des liens d’amitié et de solidarité ; vivre la compassion auprès de ceux qui sont frappés par un deuil et qui n’ont pas pu accompagner leur défunt ; apporter notre aide concrète, financière auprès de personnes en grande difficulté.
En ce temps de Carême, que ce jeûne eucharistique auquel nous sommes contraints nous fasse communier à tous ceux et celles qui en sont privés habituellement et qu’il creuse en nous la faim de recevoir Celui qui seul peut nous offrir son amour en abondance, Jésus Christ notre Seigneur, afin de nous rendre plus disponibles auprès de nos frères.
P. Maurice Thirault.

Prière à Notre Dame de Bon Espoir
Notre Dame de Bon Espoir, chère au cœur des Dijonnais et des chrétiens de Côte d’Or, nous nous tournons vers vous comme vers une source de réconfort. Toujours vous avez étendu votre main protectrice sur notre peuple, nos familles et chacune de nos personnes. Aujourd’hui nous vous demandons d’intercéder pour nous pour qu’en ces temps d’épidémie et d’inquiétude nous gardions confiance et partagions notre espérance avec nos prochains qui sont dans l’angoisse. Que l’Esprit Saint nous inspire ce qui est bon et juste, Afin que nos communautés privées momentanément des sacrements en particulier de l’eucharistie et de la réconciliation, redoublent de ferveur et de charité fraternelle. Guide-nous sur la voie de la patience et de la solidarité Que bientôt nous puissions reprendre notre travail et nos occupations Et nos jeunes le chemin de leur établissement scolaire. Que nos anciens isolés sachent que nous leur restons proches Et le personnel soignant que nous lui sommes pleins de reconnaissance Que cette épreuve passagère renforce la communion qui nous relie entre nous avec le Père, le Fils, et le Saint-Esprit. Notre Dame de Bon Espoir, Priez pour nous Amen.
Votre archevêque Roland Minnerath.

Message des évêques de France
Mercredi 25 mars, nous fêterons l’Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre ; dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l’Évangile, une joie pour le monde: «Car rien n’est impossible à Dieu» (Lc 1, 37).
Cette année, sans l’avoir voulu, nous fêterons l’Annonciation, confinés, dans nos maisons! Pouvons-nous célébrer cette fête plus en vérité, plus intensément, plus en communion?
Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur) et lise, seul ou en famille, le récit de l’Annonciation, dans l’Évangile selon saint Luc, chapitre 1, versets 26 à 38.
Et qu’au même moment chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins.
Nous prierons en communion par l’intercession de la Bienheureuse Vierge Marie en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30. Nous demanderons à Marie de nous protéger et de nous aider à mieux accueillir Jésus dans nos maisons, dans nos coeurs, dans nos vies comme elle l’a fait elle-même pour nous: «Que tout m’advienne selon ta parole» (Lc 1, 38) – [1re dizaine].
Nous confierons à Marie qui devient Mère du Sauveur et qui deviendra notre Mère, nos frères et soeurs malades, nos frères et soeurs soignants, notre communauté humaine éprouvée. Nous lui dirons que nous voulons les aimer comme nous aimons Jésus, «le fruit béni de ses entrailles» (cf. Lc 1, 42), Lui qui a pris sur lui nos souffrances et nos péchés [2e dizaine].
Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée et s’interrogea: «Comment cela va-t-il se faire?» (Lc 1, 34). La peur d’une vie remise à Dieu, différente de celle dont nous rêvons, rejoint la peur de la mort. Marie la connaît de l’intérieur et nous pouvons lui dire sans cesse: «Prie pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort», comme l’Église nous l’a appris [3e dizaine].
Enfin, poussés par l’Esprit, nous pourrons dire à Jésus: «Guéris-nous!» Nous ne savons pas quelle sera la réponse sinon que, dans quelques jours, nous fêterons la passion, la mort et la résurrection de Jésus, le premier-né d’une multitude de frères qu’il fait entrer dans la vie de Dieu [4e dizaine.] [5e dizaine avec intentions particulières].
Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la nation pour qu’elle rende hommage aux défunts, victimes du Covid19, et aussi à ceux qui donnent de l’espoir, soignants, autorités mais aussi famille, amis, voisins.
C’est pourquoi nous vous demandons de relayer ce message très largement autour de vous, par tous les moyens autorisés à votre disposition!
LES ÉVÊQUES DE FRANCE MESSAGE DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX CATHOLIQUES ET À TOUS NOS CONCITOYENS.

RCF : Message de la Conférence des évêques de France
'Notre pays, avec de nombreux autres, traverse une grande épreuve. Le chef de l'Etat nous appelle à laisser de côté nos divisions, et à vivre ce temps dans la fraternité. C'est pourquoi nous avons voulu que ce message, destiné en premier lieu aux catholiques, s'adresse aussi à tous nos concitoyens sans distinction.
Nous le faisons dans un esprit d'humilité, mais avec la certitude que la foi chrétienne a une mission spécifique dans ce monde, et qu'elle ne doit pas s'y dérober. Nous pensons aussi à tous ceux et celles qui partagent avec nous la foi en Dieu et la conviction qu'Il accompagne notre vie. Nous pensons enfin à tous ceux et celles qui ne croient pas, mais souhaitent que la solidarité et l'esprit de service s'accroissent entre les hommes.
A tous, nous disons notre désir que notre communauté nationale sorte grandie de cette épreuve. Depuis bien des années déjà, notre humanité a l'intuition qu'elle doit changer radicalement sa manière de vivre. La crise écologique nous le rappelle sans cesse, mais la détermination a fait largement défaut jusqu'ici pour prendre ensemble les décisions qui s'imposent, et pour s'y tenir. Osons le dire : l'égoïsme, l'individualisme, la recherche du profit, le consumérisme outrancier mettent à mal notre solidarité. Nous avons le droit d'espérer que ce que nous vivons en ce moment convaincra le plus grand nombre qu'il ne faut plus différer les changements qui s'imposent : alors, ce drame porteur d'angoisse n'aura pas été traversé en vain.
LE MERCREDI 25 MARS, A 19H30, un peu partout en France, les cloches de toutes les églises sonneront pendant dix minutes, non pour appeler les fidèles à s'y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun.(........................). Nous invitons tous ceux qui le voudront à allumer des bougies à leur fenêtre.(...................). Ce geste est un signe d'espérance (..........) : celui de la lumière qui brille dans les ténèbres.
CE QUI SUIT S'ADRESSE MAINTENANT AUX CATHOLIQUES.
Mercredi 25 mars, nous fêterons l'Annonciation du Seigneur. Elle eut lieu à Nazareth, chez une jeune fille, Marie. Dans sa maison, le Ciel rencontre la terre ; dans sa maison, le salut du monde est conçu ; dans sa maison, une joie nouvelle apparaît, la joie de l'Evangile, une joie pour le monde ; ''car rien n'est impossible à Dieu'' (Lc 1, 37). (...................................) Quand les cloches sonneront, le 25 mars, à 19h30, que chaque disciple de Jésus, dans sa maison, ouvre sa Bible (ou son ordinateur), et lise, seul ou en famille, le récit de l'Annonciation, dans l'Evangile selon St Luc, chapitre 1, versets 26 à 38. Et qu'au même moment, chaque maison allume une ou plusieurs bougies, à sa fenêtre, pour dire son espérance et conforter celle de ses voisins. Nous prierons en communion, par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie, en nous unissant au chapelet récité, à Lourdes, chaque jour à 15h30. (................).
Nous confierons à Marie (..........) nos frères et soeurs malades, nos frères et soeurs soignants. (...................).
Nous pourrons aussi confier nos craintes et nos doutes à celle qui fut toute bouleversée (.......). Enfin, poussés par l'Esprit, nous pourrons dire à Jésus : ''Guéris-nous !''.(.....................)
Ouvrir sa fenêtre, allumer une bougie est un geste de communion que nous voulons offrir à toute la Nation, (...........)..

Carême
Le carême est commencé. Nous avons été marqué du signe des « cendres » en entendant le prêtre nous dire : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ! » « Laissez-vous réconcilier !» et nous avons répondu « Amen ! » OUI, je le veux, je crois.
Le carême nous conduit vers Pâques. Il est ce moment privilégié pour renouveler notre alliance avec Dieu, nous réconcilier avec Lui, avec nos frères et avec nous-mêmes. « Laissez-vous réconcilier », nous dit St Paul : facile à dire ! mais difficile à vivre. Nous avons du mal à nous réconcilier avec nous-mêmes, avec notre passé, avec notre histoire, mais aussi avec les membres de notre famille ou nos voisins, avec l’Eglise etc…
Non ! nous n’y arriverons pas par nos propres forces. Laissons-nous réconcilier. Laissons agir Dieu lui-même, c’est Lui qui peut nous réconcilier, Laissons le nous offrir ce don.
Faisons de ce carême une chance pour redécouvrir ce don de la réconciliation qu’est le sacrement du pardon. Laissons-nous renouveler dans toutes les dimensions de notre être. Oui, il est possible d’éprouver la tendresse de Dieu, d’éprouver la joie de la réconciliation avec nos frères et avec nous-mêmes, de trouver la paix de Dieu.
P. Maurice Thirault.

Suggestions pour vivre le Carême
1. Chaque semaine VISITER une personne malade, isolée ou âgée.
2. Participer à la prière du CHEMIN DE CROIX dans un village (voir planning)
3. Participer à la SOIREE SOLIDARITE du 27 mars.
4. Recevoir le SACREMENT DU PARDON.

Conférences du Carême
Mgr Roland Minnerath donnera quatre conférences sur le thème de la Création, à la cathédrale St Bénigne le dimanche à 18h30
Dimanche 1er mars Dieu Créateur
Dimanche 8 mars L’univers connu par la science
Dimanche 22 mars La nouvelle création
Dimanche 29 mars Notre place dans l’univers.

Vendredi 27 mars - Soirée Solidarité
Vendredi 27 mars 17h -19h Bol de soupe
Video Témoignages « Bonne arrivée à la M.A.C.O., papa François » Les prisonniers africains parlent au Pape En espérant la présence de Janusz Mrozowsky.

1er et 6 avril - Célébration du pardon
Mercredi 1er avril 18h30 Salle St Andoche
Lundi 6 avril 16h00 Eglise de Liernais
Dimanche 1er mars 10 h30 Ce dimanche lors de la messe célébrée à l’Eglise du Sacré Cœur de Dijon aura lieu l’Appel décisif de 21 catéchumènes de notre diocèse qui seront baptisés à Pâques dans leur paroisse.

Formation permanente.
Une journée de formation de la pastorale de la santé a eu lieu le 18 février sur le thème : « Des visiteurs de malades chétiens dans un monde qui de l’est plus… » animée par le Père de Gigord aumônier du CHU de Dijon. L’équipe de Saulieu-Liernais était présente.
Une journée de formation liturgique a eu lieu le 15 février sur le thème « Comment préparer la messe » L’équipe liturgique de Saulieu était représentée.
Une demi-journée de formation sur les funérailles aura lieu le 19 mars sur le thème « La mort dans la Bible » Elle aura lieu à Saulieu .

Mes talents au service de l'Eglise
Fleurir l’église, accueillir et remettre les feuilles de chants, distribuer les feuilles mensuelles dans mon village, rejoindre une équipe liturgique pour préparer la messe, faire la lecture, donner la communion, porter la communion aux malades, participer à la chorale, jouer d’un instrument, faire la quête, ramasser les feuilles de chants participer au rangement de l’église, entretenir les linges d’autel, faire le ménage…

Table ouverte à la maison paroissiale
Table ouverte à la maison paroissiale Le mardi midi, les personnes qui souhaitent partager le repas peuvent se retrouver à la maison paroissiale. Nous partageons aussi les frais (de l’ordre de 3€) et la vaisselle avant de partir.
Comment faire : s’inscrire avant le lundi soir Tel 0380640703
Le nombre de places est limité à 10. Qui peut s’inscrire ? Tout le monde.

Merci pour vos offrandes
Aujourd’hui les paroissiens qui souhaitent proposer une intention de prière à l’occasion d’une messe, ont coutume de faire une offrande. Le diocèse propose le montant de cette offrande (en ce moment 17€). Toutes vos offrandes sont reversées dans une caisse de péréquation diocésaine pour le traitement des prêtres. Actuellement les prêtres reçoivent tous le même traitement, environ 1000€ qui provient essentiellement du Denier de l’Eglise, de la moitié des dons faits aux célébrations (baptêmes, mariages, funérailles) et des offrandes de messes. Soyez remerciés pour votre contribution.P. Maurice Thirault
 

NOS PEINES EN MARS
1 MARS Jacqueline COLIETTE 83 ANS VILLARGOIX
4 MARS Michel MAZILLY 88 ANS SAULIEU
11 MARS Roger ROUSSEAU 92 ANS ST MARTIN
11 MARS Bernard PEIL 91 ANS MOLPHEY
12 MARS Roland RANDUS 89 ANS SAULIEU
13 MARS Paul TURSIN 92 ANS VILLARGOIX
16 MARS Pierre MOREL 88 ANS SAULIEU
17 MARS Jean ISLER 100 ANS MANLAY
19 MARS Michel MOREL 82 ANS ST DIDIER
23 MARS Alexandre BAMBE 85 ANS CHAMPEAU
23 MARS Denise BIGEARD 90 ANS SAVILLY
27 MARS Jean Claude LAGARRIGUE 76 ANS SAULIEU

BAPTEMES EN MARS
-

MARIAGE EN MARS
-

Merci  à tous ceux qui donnent vie à nos célébrations 
Membres des équipes liturgiques, chorales, catéchistes, servants, sacristains, organistes, équipe de fleurissement, et tous ceux qui assurent  l’entretien, le chauffage, et l’ouverture de nos églises.
Soyez remerciés pour votre fidélité et votre persévérance.
Secours catholique

Le secours catholique a cette année plus que jamais besoin des dons de tous pour remplir sa mission : mission d’aide aux plus démunis, mission d’accompagnement aussi, pour que tous puissent participer à la vie sociale.
Visite de la Basilique 
Notre basilique  est toujours aussi appréciée.
Les visites ont été en augmentation cette année.
Merci à tous ceux qui en assurent l’accueil et l’entretien, tout particulièrement à Mr Michel Achain,  aux bénévoles du lundi pendant la saison touristique. Merci à l’équipe de pastorale du tourisme qui offre son temps et sa compétence pour faire visiter l’Eglise


accueil

45232 visites en 2019


accueil

intention de messe

Il est toujours possible de demander une prière spéciale à l'occasion d'une messe pour rendre grâce, pour un défunt (prix 17€ minimum). Prière de déposer la demande sur l'autel avant la messe.
Vous êtes plusieurs familles en résidence secondaire dans notre région qui venez participer aux célébrations paroissiales. Soyez les bienvenus ! N’hésitez pas à faire signe à l’avance pour vous proposer pour une lecture, ou pour prendre en charges les enfants pendant la messe, ou pour tout autre service. Prenez contact avec la paroisse.

 

 
Rejoignez notre paroisse