MESSE du 11 Novembre 2018

L’Esprit souffle où il veut !

Pour bien comprendre les textes de ce dimanche, il faut avoir en mémoire deux réactions : celle de Josué dans la première lecture et celle de Jean dans l’évangile. D’un côté, Josué demande à Moïse d’arrêter Eldad et Médad qui prophétisent dans le camp, et de l’autre côté, Jean veut rejeter un homme qui agit au nom de Jésus alors qu’il n’appartient pas au groupe des disciples. Josué et Jean sont habités tous les deux par des sentiments de jalousie, d’intolérance et peut-être même d’arrogance. Mais, l’Esprit de Dieu souffle là où il veut ! Il peut même prendre des chemins de traverse et agir librement là où on ne l’attend pas. Ainsi, ce n’est plus sur les soixante-dix anciens choisis par Dieu qu’il faut compter pour les prophéties, mais aussi sur deux hommes qui n’étaient pas présents dans l’assemblée des soixante-dix. De même, Jésus fait entendre à ses disciples qu’ils ne sont pas les seuls habilités à parler, à libérer et à agir en son nom. Le message est clair : celui qui n’agit pas contre l’Évangile, qui ne cherche pas à diviser mais à unir, agit au nom de Dieu même s’il ne fait pas partie des attitrés et des mandatés. Mieux encore, tous ceux qui travaillent à bâtir le Royaume agissent selon le désir de Dieu. Nous voici alors interpellés à faire un travail de déconstruction des représentations que nous nous faisons de Dieu. Le Dieu de Jésus Christ est un Dieu d’Alliance et non un Dieu d’exclusion. Avec Jésus, l’étranger n’est pas une menace mais une chance. Écrire ce commentaire à partir de l’Afrique, c’est penser à toutes les rivalités nocives et les jalousies qui existent entre les différentes églises chrétiennes. Certaines prétendent être les seules accréditées à soigner les malades et à défendre les opprimés. Aurait-on oublié que la foi est tolérance, acceptation de l’autre et capacité d’accueillir le bien et le vrai, d’où qu’ils viennent ?

OUVERTURE DE LA CELEBRATION

Chant d'entré
OU
Antienne d'ouverture
Tu nous as traités, Seigneur, en toute justice,
car nous avons péché,
nous n’avons pas écouté tes commandements.
Mais, pour l’honneur de ton nom,
traite-nous selon la richesse de ta miséricorde. (Dn 3, 31. 29. 30. 43. 42).
Suggestion de préparation pénitentielle
Notre Dieu est patient, plein d’amour et de miséricorde. Son amour
est sans limite. Implorons la miséricorde de Dieu et accueillons son
pardon.
Seigneur Jésus, parole vivante du Père, prends pitié de nous.
— Prends pitié de nous.
Ô Christ, parole éternelle du Père, prends pitié de nous— Prends pitié de nous.
Seigneur, parole de sagesse du Père, prends pitié de nous.
— Prends pitié de nous
Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle

— Prends pitié de nous
Que Dieu tout-puissant nous fasse miséricorde ; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. — Amen.
Gloire à Dieu
Prière
Dieu qui donnes la preuve suprême de ta puissance lorsque tu patientes et prends pitié, sans te lasser, accorde-nous ta grâce : en nous hâtant vers les biens que tu promets, nous parviendrons au bonheur du ciel. Par Jésus-Christ.... — Amen.

LITURGIE DE LA PAROLE
1e lecture

Lecture du livre des Nombres (11, 25‑29).
En ces jours-là, le Seigneur descendit dans la nuée pour parler avec Moïse. Il prit une part de l’esprit qui reposait sur celui-ci, et le mit sur les 70 anciens. Dès que l’esprit reposa sur eux, ils se mirent à prophétiser, mais cela ne dura pas.
Or, deux hommes étaient restés dans le camp ; l’un s’appelait Eldad, et l’autre Médad. L’esprit reposa sur eux ; eux aussi avaient été choisis, mais ils ne s’étaient pas rendus à la Tente, et c’est dans le camp qu’ils se mirent à prophétiser. Un jeune homme courut annoncer à Moïse : « Eldad et Médad prophétisent dans le camp ! » Josué, fils de Noun, auxiliaire de Moïse depuis sa jeunesse, prit la parole : « Moïse, mon maître, arrête-les ! » Mais Moïse lui dit : « Serais-tu jaloux pour moi ? Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! ».
– Parole du Seigneur

PSAUME DU JOUR

Psaume 14 (15).

R Seigneur, qui séjournera sous ta tente ?
La loi du Seigneur est parfaite,
qui redonne vie ;
la charte du Seigneur est sûre,
qui rend sages les simples. R
La crainte qu’il inspire est pure,
elle est là pour toujours ;
les décisions du Seigneur sont justes
et vraiment équitables. R
Aussi ton serviteur en est illuminé ;
à les garder, il trouve son profit.
Qui peut discerner ses erreurs ?
Purifie-moi de celles qui m’échappent. R
Préserve aussi ton serviteur de l’orgueil :
qu’il n’ait sur moi aucune emprise.
Alors je serai sans reproche,
pur d’un grand péché. R

2e lecture

Lecture de la lettre de saint Jacques (5, 1‑6)
Vous autres, maintenant, les riches ! Pleurez, lamentez-vous sur les malheurs qui vous attendent. Vos richesses sont pourries, vos vêtements sont mangés des mites, votre or et votre argent sont rouillés. Cette rouille sera un témoignage contre vous, elle dévorera votre chair comme un feu. Vous avez amassé des richesses, alors que nous sommes dans les derniers jours ! Le salaire dont vous avez frustré les ouvriers qui ont moissonné vos champs, le voici qui crie, et les clameurs des moissonneurs sont parvenues aux oreilles du Seigneur de l’univers. Vous avez mené sur terre une vie de luxe et de délices, et vous vous êtes rassasiés au jour du massacre. Vous avez condamné le juste et vous l’avez tué, sans qu’il vous oppose de résistance.
– Parole du Seigneur.

EVANGILE

Alléluia. Alléluia.Ta parole, Seigneur, est vérité ; dans cette vérité, sanctifie-nous. Alléluia.

evangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc (9, 38‑43. 45. 47‑48).
En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître,nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. Et celui qui vous donnera un verre d’eau au nom de votre appartenance au Christ, amen, je vous le dis, il ne restera pas sans récompense.
« Celui qui est un scandale, une occasion de chute, pour un seul de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu’on lui attache au cou une de ces meules que tournent les ânes, et qu’on le jette à la mer. Et si ta main est pour toi une occasion de chute,coupe-la. Mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux mains, là où le feu ne s’éteint pas. Si ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-le. Mieux vaut pour toi entrer estropié dans la vie éternelle que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux pieds. Si ton oeil est pour toi une occasion de chute, arrache-le. Mieux vaut pour toi entrer borgne dans le royaume de Dieu que de t’en aller dans la géhenne avec tes deux yeux, là où le ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. ».

HOMELIE

PROFESSION DE FOI

SUGGESTION DE PRIERE UNIVERSELLE
Le prêtre :
Dieu notre Père est riche en amour et en miséricorde. Tournons-nous vers lui et confions-lui notre prière pour l’Église et le monde.
R Notre Père et notre Dieu, nous te prions !
priere_universelle

Le diacre ou un lecteur :

En ce temps de rentrée, prions pour les enfants et les jeunes qui reprennent le chemin de l’école, du lycée ou de l’université, pour leurs éducateurs et leurs professeurs, Père, nous te
prions. R
Pour les hommes et les femmes qui portent des responsabilités économiques dans notre monde et prennent des décisions qui engagent l’avenir de tous, Père, nous te prions. R
Pour celles et ceux qui s’engagent au service de notre communauté dans la catéchèse, le service des plus pauvres, l’animation liturgique, la gestion, Père, nous te prions. R
Pour les malades de notre communauté, pour les prisonniers, pour les hommes et les femmes qui les visitent et leur viennent en aide, Père, nous te prions.
R
Pour que les jeunes du continent africain aient accès à l’éducation et au travail dans leur propre pays, avec le pape François,, Père, nous te prions. R
Le prêtre :
Père, nous savons que tu écoutes notre prière. Donne-nous la sagesse de suivre avec confiance les pas de ton Fils et d’écouter ses enseignements.
Nous te le demandons par Jésus le Christ notre Seigneur.
— Amen
.


LITURGIE EUCHARISTIQUE
Prière sur les offrandes
Que l’offrande eucharistique, Seigneur, nous apporte toujours la grâce du salut ; que ta puissance accomplisse elle-même ce que nous célébrons dans cette liturgie. Par Jésus…— Amen.
Prière eucharistique
Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. En demandant à la Samaritaine de lui donner à boire, Jésus faisait à cette femme le don de la foi. Il avait un si grand désir d’éveiller la foi dans son cœur, qu’il fit naître en elle l’amour même de Dieu. Voilà pourquoi le ciel et la terre t’adorent; ils te chantent leur hymne toujours nouvelle, et nous-mêmes, unissant notre voix à celle des anges, nous t’acclamons : Saint ! Saint ! Saint…
Chant de communion
OU
Antienne de la communion
Je t’aime, Seigneur, tu es ma force, toi, mon libérateur, le rocher qui m’abrite, tu es mon Dieu. (Ps 17, 3)
OU
Dieu est amour : celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. (1 Jn 4, 16)
Prière après la communion
Dieu qui veux notre guérison, agis en nous par cette eucharistie : libère-nous de nos penchants mauvais, oriente notre vie vers le bien. ¨Par Jésus… — Amen


CONCLUSION DE LA CELEBRATION
Bénédiction solennelle
Dans son amour infini, Dieu a donné son Fils au monde pour en dissiper les ténèbres ; par le mystère de la nativité du Christ, il a fait resplendir cette nuit très sainte (ce jour béni) : qu’il vous sauve de l’aveuglement du péché et qu’il ouvre vos yeux à sa lumière.
Amen.
Il a voulu que les bergers reçoivent d’un ange l’annonce d’une grande joie pour tout le peuple, qu’il mette en vos coeurs cette même joie et vous prenne comme messagers de sa Bonne Nouvelle : « Aujourd’hui, il vous est né un Sauveur. ».
Amen.
Par l’incarnation de son Fils, il a scellé l’Alliance du ciel et de la terre : qu’il vous donne sa paix, qu’il vous tienne en sa bienveillance, qu’il vous unisse dès maintenant à l’Église du ciel.
— Amen.
Et que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Amen.
 
 
Rejoignez notre paroisse