MESSE du 1er Avril 2018

Alléluia de Joie !
Alléluia ! C’est à pleins poumons que nous manifestons aujourd’hui notre joie et notre espérance ! Qu’éclate de partout la joie du monde ! Ce Jésus crucifié, Dieu l’a ressuscité ! Ce que nous professons dans la foi de l’Église, c’est aujourd’hui que nous le vivons. La joie qui exulte en nos coeurs ne trompe pas. Elle vient du plus profond de notre intériorité, de notre humanité même où prend naissance l’élan intime vers Dieu, même si nous ne savons pas bien le nommer. La résurrection est un mouvement de jaillissement de la vie qui concerne notre humanité parce que c’est en Christ que nous sommes des hommes. À la résurrection, la nouvelle vie de Jésus s’éloigne de notre histoire mortelle. Il faut ici comprendre que Jésus s’éloigne de la mort et non de nous, humains mortels. S’il quitte l’histoire humaine, c’est en anéantissant la mort et en nous offrant sa vie nouvelle. Il nous la promet et nous y précède. Là est le formidable tournant de notre histoire. Dieu ne nous abandonne pas. Il transforme notre vie à partir de la sienne parce qu’il a pris notre humanité et l’a partagée jusque dans la plus extrême souffrance. Alors bien sûr, le dimanche de Pâques n’est pas à proprement parler, comme l’écrit une célèbre encyclopédie libre sur le net, un jour de commémoration. Nous n’entretenons pas un souvenir, nous faisons mémoire d’un événement qui sauve le monde aujourd’hui. Si nous croyions que Dieu appartient au passé de nos vies, alors nous ne serions plus chrétiens. N’oublions jamais que la résurrection est un acte d’amour. C’est cela qui nous fait trembler de joie et d’espérance.
OUVERTURE DE LA CELEBRATION

Chant d'entré
OU
Antienne d'ouverture
Le Christ est vraiment ressuscité, alléluia.
À lui gloire et puissance pour les siècles des siècles. Amen. (Lc 24, 34 ; cf. Ap. 1, 6)
OU
Je suis ressuscité, et je me retrouve avec toi. Ta main s’est posée sur moi,
ta sagesse s’est montrée admirable, alléluia. (Ps 138, 18. 5-6).
Suggestion de préparation pénitentielle
Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son Fils. En ce jour de Pâques, au matin du tombeau vide, implorons sa miséricorde et accueillons son pardon.
Seigneur Jésus, tu es vivant, béni sois-tu et prends pitié de nous.
— Béni sois-tu et prends pitié de nous.
Ô Christ, tu as pris sur toi le fardeau de nos vies, béni sois-tu et prends pitié de nous.
— Béni sois-tu et prends pitié de nous.
Seigneur, tu es le compagnon de nos chemins. Nous marchons à ta suite, béni sois-tu et prends pitié de nous
— Béni sois-tu et prends pitié de nous.

Que Dieu tout-puissant, nous fasse miséricorde; qu’il nous pardonne nos péchés et nous conduise à la vie éternelle. — Amen.
Gloire à Dieu
Prière
Aujourd’hui, Dieu notre Père, tu nous ouvres la vie éternelle par la victoire de ton Fils sur la mort, et nous fêtons sa résurrection. Que ton Esprit fasse de nous des hommes nouveaux pour que nous ressuscitions avec le Christ dans la lumière de la vie. Par Jésus-Christ.... — Amen.

LITURGIE DE LA PAROLE
1e lecture

Lecture du livre des Actes des Apôtres (10, 34a. 37-43).
En ces jours-là, quand Pierre arriva à Césarée chez un centurion de l’armée romaine, il prit la parole et dit : « Vous savez ce qui s’est passé à travers tout le pays des Juifs, depuis les commencements en Galilée, après le baptême proclamé par Jean : Jésus de Nazareth, Dieu lui a donné l’onction d’Esprit Saint et de puissance.
Là où il passait, il faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du diable, car Dieu était avec lui. Et nous, nous sommes témoins de tout ce qu’il a fait dans le pays des Juifs et à Jérusalem.
« Celui qu’ils ont supprimé en le suspendant au bois du supplice, Dieu l’a ressuscité le troisième jour. Il lui a donné de se manifester, non pas à tout le peuple, mais à des témoins que Dieu avait choisis d’avance, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. Dieu nous a chargés d’annoncer au peuple et de témoigner que lui-même l’a établi Juge des vivants et des morts. C’est à Jésus que tous les prophètes rendent ce témoignage : Quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon de ses péchés. »
– Parole du Seigneur

PSAUME DU JOUR

Psaume 117 (118).

R Voici le jour que fit le Seigneur,
qu’il soit pour nous jour de fête et de joie!

Rendez grâce au Seigneur : Il est bon !
Éternel est son amour !
Oui, que le dise Israël :
Éternel est son amour ! R
Le bras du Seigneur se lève,
le bras du Seigneur est fort !
Non, je ne mourrai pas, je vivrai
pour annoncer les actions du Seigneur. R
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs
est devenue la pierre d’angle :
c’est là l’oeuvre du Seigneur,
la merveille devant nos yeux. R

2e lecture

Lecture de la lettre de saint Paul apôtre aux Colossiens (3, 1-4)
Frères, si vous êtes ressuscités avec le Christ, recherchez les réalités d’en haut : c’est là qu’est le Christ, assis à la droite de Dieu. Pensez aux réalités d’en haut, non à celles de la terre.
En effet, vous êtes passés par la mort, et votre vie reste cachée avec le Christ en Dieu. Quand paraîtra le Christ, votre vie, alors vous aussi, vous paraîtrez avec lui dans la gloire.
– Parole du Seigneur.

EVANGILE

Alléluia. Alléluia. Notre Pâque immolée, c’est le Christ ! Célébrons la Fête dans le Seigneur ! Alléluia.

evangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (20, 1-9)).
Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. » Pierre partit donc avec l’autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s’aperçoit que les linges sont posés à plat; cependant il n’entre pas.
Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C’est alors qu’entra l’autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n’avaient pas compris que, selon l’Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts.

HOMELIE

PROFESSION DE FOI

SUGGESTION DE PRIERE UNIVERSELLE
Le prêtre :
En ce jour de Pâques, présentons au Père la prière de notre communauté. Confions-lui nos frères et sœurs en humanité.
R Entends, Seigneur, la prière qui monte de nos coeurs.
priere_universelle

Le diacre ou un lecteur :

Pour les penseurs et acteurs de l’économie mondiale. Pour ceux qui ouvrent des nouveaux chemins d’échange entre les peuples. Prions. R
Pour les malades et les prisonniers. Pour les hommes et les femmes qui les visitent. Prions. R
Pour les familles qui se retrouvent en ce jour de Pâques. Pour les familles divisées ou séparées. Prions. R
Pour l’Église et notre communauté. Pour ceux qui témoignent du Christ ressuscité par l’engagement de leur vie. Prions. R
Pour les baptisés de la nuit de Pâques. Pour les jeunes qui quittent tout pour suivre les pas du Ressuscité. Prions.
R
Le prêtre :
Père, Seigneur du ciel et de la terre, entends la prière que nous te confions en ce matin de Pâques. Nous te le demandons par Jésus ressuscité, le Christ notre Seigneur.
— Amen
.


LITURGIE EUCHARISTIQUE
Prière sur les offrandes
Dans la joie de Pâques, Seigneur, nous t’offrons ce sacrifice : c’est par lui que ton Église, émerveillée de ta puissance, naît à la vie et reçoit sa nourriture. Par Jésus…— Amen.
Prière eucharistique
Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t’offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur. En demandant à la Samaritaine de lui donner à boire, Jésus faisait à cette femme le don de la foi. Il avait un si grand désir d’éveiller la foi dans son cœur, qu’il fit naître en elle l’amour même de Dieu. Voilà pourquoi le ciel et la terre t’adorent; ils te chantent leur hymne toujours nouvelle, et nous-mêmes, unissant notre voix à celle des anges, nous t’acclamons : Saint ! Saint ! Saint…
Chant de communion
OU
Antienne de la communion
Le Christ, notre agneau pascal, a été immolé.
Célébrons donc la fête en partageant le pain de la Pâque, un pain non fermenté : signe de droiture et de vérité, alléluia. (cf. 1 Co 5, 7-8)

Prière après la communion
Dieu de toute bonté, ne cesse pas de veiller sur ton Église : déjà les sacrements de la Pâque nous ont régénérés en nous obtenant ton pardon, en nous faisant communier à ta vie ; donne-nous d’entrer dans la lumière de la Résurrection. ¨Par Jésus… — Amen


CONCLUSION DE LA CELEBRATION
Bénédiction solennelle
Dans son amour infini, Dieu a donné son Fils au monde pour en dissiper les ténèbres ; par le mystère de la nativité du Christ, il a fait resplendir cette nuit très sainte (ce jour béni) : qu’il vous sauve de l’aveuglement du péché et qu’il ouvre vos yeux à sa lumière.
Amen.
Il a voulu que les bergers reçoivent d’un ange l’annonce d’une grande joie pour tout le peuple, qu’il mette en vos coeurs cette même joie et vous prenne comme messagers de sa Bonne Nouvelle : « Aujourd’hui, il vous est né un Sauveur. ».
Amen.
Par l’incarnation de son Fils, il a scellé l’Alliance du ciel et de la terre : qu’il vous donne sa paix, qu’il vous tienne en sa bienveillance, qu’il vous unisse dès maintenant à l’Église du ciel.
— Amen.
Et que Dieu tout-puissant vous bénisse, le Père, le Fils et le Saint-Esprit.
Amen.
 
 
Rejoignez notre paroisse